Diane

Majoritairement constituée de terres émergées rocailleuses, recouvertes d’algues, Diane est plutôt plate, humide et monotone.

Diane comporte un seul immense continent couronné au nord et au sud par deux calottes glaciaires situées aux pôles.

Nommé Lintra, ce continent s’étend sur environ deux cent soixante millions de kilomètres carrés. Il comporte en son centre la capitale, Nouvelle-Terre. Le point culminant de la planète se situe à 750 mètres d’altitude, au sud-est, et comporte quelques neiges éternelles.

S’étendant sur un peu moins de quarante et un millions de kilomètres carrés, les Lacs de Diane sont d’une taille variable : le plus grand d’entre eux, simplement appelé le Lac, fait tout de même près de trente millions de kilomètres carrés soit environ douze fois la superficie de la mer Méditerranée sur Terre, tandis que le plus petit atteint tout juste une trentaine de kilomètres carrés. L’ensemble de l’hydrosphère est concentré dans l’hémisphère nord par une particularité inexpliquée.

Diane

La planète

Localisation

Diane se situe dans le système Alpha Centauri et orbite à environ 0,21 UA autour de l’étoile Proxima Centauri.

Caractéristiques

De type tellurique, Diane possède un rayon de 4 937,48 km (soit 0,77 fois celui de la Terre). Sa surface représente 306 342 854 km², dont 71% se situe au-dessus du niveau de la mer.

Sa masse vaut 2,59 quadrillions de kilogrammes (soit 0,43 fois celle de la Terre), tandis que sa densité est de 5,14 g/cm3 (soit 0,93 fois celle de la Terre).

La composition atomique globale de la planète se décompose de la manière suivante : 28,4% d’oxygène, 27,1% de fer, 17,3% de silicium, 9,6% d’aluminium, 9,1% de souffre, 7,9% d’autres métaux ainsi que des traces d’autres éléments.

L’hydrosphère de Diane est constituée de 30% d’eau sous forme liquide, de 10% d’eau sous forme solide et de 60% d’eau sous forme gazeuse.

Son atmosphère est de type toxique et fine et se décompose de la manière suivante : 47,8% de dioxyde de carbone, 27,9% de méthane, 24,3% d’azote ainsi que des traces d’autres gaz. Sa pression atmosphérique vaut 65,16 kPa (soit 0,64 fois celle de la Terre).

Au niveau de la mer, la force gravitationnelle est de 0,72 g ce qui entraîne une vitesse de libération de 8,35 km/s.

La période de rotation de Diane est de 13,79 heures tandis que l’inclinaison de son axe est de 15,53° par rapport à la perpendiculaire de son plan de rotation autour de son étoile.

Climat

De type standard, le climat de Diane possède une amplitude de température allant de -99°C à 109°C avec une moyenne située autour de 17°C.

Biosphère

La chimie de la biosphère de Diane est basée sur le silicium. Les formes de vie décelables à sa surface sont principalement des algues et des microbes.

La colonie

Démographie

La population globale de Diane est de 48 961 personnes. Il s’agit d’une planète qui, de par sa proportion de terres émergées, est recouverte d’exploitations agricoles très largement automatisées, spécialisées dans la culture des algues et regroupées autour de petites villes comptant à peine quelques milliers d’habitants. On compte un peu plus d’une centaine de ces groupes d’exploitations. De plus, quelques mines organisées selon le même schéma sont installées un peu partout sur les terres émergées, ainsi que des stations de pompage et de traitement de la glace sur les larges calottes glaciaires. Les conditions plutôt difficiles et l’atmosphère irrespirable font que les implantations humaines sont systématiquement sous dôme.

Capitale

Nouvelle-Terre, sa capitale, construite sous plusieurs dômes adjacents, renferme près de 60% de la population totale de la planète.

Comprenant le spatioport planétaire, l’ensemble des administrations conciliennes de la planète ainsi que le siège de la plupart des sociétés ayant une filiale sur Diane, elle est plutôt très animée de jour comme de nuit. Sur le plan sécuritaire, il n’y a que très peu de problèmes car étant donné le travail qui ne manque pas le plein-emploi est une réalité, et même si la vie est rigoureuse, l’environnement planétaire est plutôt stable.

Économie

La colonie produit principalement des algues (brutes ou transformées), de l’eau potable, du fer, du silicium, de l’aluminium et du souffre.

Même si les algues ne sont pas la nourriture la plus en vue des colonies, les exploitations agricoles de Diane produisent environ 25% à 30% de l’ensemble des calories consommées au sein de la République Concilienne.

Culture

Les langues parlées sur Diane sont les suivantes : 80% français, 10% anglais, 5% arabe et 5% allemand.

Les citoyens conciliens originaires de Diane ont souvent une réputation de bouseux, sans doute à cause du fait que 80% de la population active travaille dans les fermes d’algues. Une expression populaire dit « puer comme un Dianien » en référence à l’odeur des algues dont il est très difficile de se défaire.

Crédits : l’image utilisée dans cet article ainsi que les données statistiques ont été réalisées grâce aux outils disponibles sur le site donjon.bin.sh.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *