Conversion Midnight vers Chroniques Oubliées

Enfin ! Je sais que certains l’attendent depuis quelques temps, cette conversion… Même si je n’ai pas eu le temps de la finaliser autant que je l’aurais souhaité, quoi de mieux qu’une diffusion publique pour débuter un processus d’amélioration continue ?

Ce document consiste principalement en une conversion technique de Midnight (et de certains de ses suppléments) ainsi que de la plupart des sorts SRD de D&D 3.5. Plutôt que d’écrire un (autre) long pavé indigeste, je cite ici la note d’intention disponible en préambule de la conversion.

Il y quelques mois, j’ai découvert l’univers de Midnight, auquel j’ai immédiatement adhéré : un monde de fantasy où le Mal a gagné, où la magie est puissante, rare et dangereuse et où n’importe quel joueur (novice ou expérimenté) peut trouver ses repères. Une espèce d’uchronie des Terres du Milieu où Sauron aurait définitivement gagné sa guerre contre les Peuples Libres, et où l’objectif des personnages ne serait pas (pour une fois) de sauver le monde mais plutôt de survivre tout en résistant aux forces de l’ombre.

Malheureusement (pour moi), Midnight est nativement motorisé par D&D 3.5, un système de jeu qui, bien que complet et réglé comme une horloge, ne correspond pas à mes envies ni à celles de mes joueurs. L’idée d’une conversion a rapidement germée dans ma tête : après quelques semaines de réflexion et de comparaison, j’ai décidé de m’orienter vers Chroniques Oubliées, le système de jeu « made in » Casus Belli. Pourquoi ? Parce qu’il s’agit d’un système de jeu simple, souple et flexible tout en étant relativement équilibré. Cerise sur le gâteau, Chroniques Oubliées hérite, comme Midnight, de D&D 3.5, promesse d’une conversion facilitée : n’ayant pas beaucoup de talent en « game design », surtout d’un point de vue technique, c’était pour moi la garantie (relative) de ne pas accoucher d’un monstre de déséquilibre…

Le premier écueil que j’ai rencontré a été l’adaptation du système de magie. En effet, la magie du système D&D 3.5 est bien plus puissante et variée que celle de Chroniques Oubliées. J’ai donc décidé de convertir la plupart des sorts du SRD D&D 3.5 vers Chroniques Oubliées, ce qui m’a demandé des dizaines d’heures de travail.

La deuxième difficulté a été de trouver le bon niveau de curseur entre trop de complexité et trop de simplification : j’ai fait certains choix (difficiles) pour coller à mes besoins et à mes envies, qui ne sont pas forcément les mêmes que les vôtres. N’hésitez donc pas à remanier mon travail pour l’adapter à votre table, c’est fait pour et c’est la magie de Chroniques Oubliées : adapter, retourner, déconstruire et reconstruire le système fait partie de l’ADN de ce jeu !

Bonne lecture et bon jeu sur les terres mourantes d’Aryth !

En parallèle de cette publication, j’ai envoyé un email à BBE afin de les en informer : il s’agit de la politesse la plus élémentaire, même si je pense avoir respecté les termes de la licence OGL 1.0a.

Si vous souhaitez participer à l’amélioration de ce travail, vous pouvez remonter les erratas dans cette GoogleSheet. Je ne promets pas de les traiter rapidement, mais au moins ils seront catalogués pour une version ultérieure ! J’en profite également pour remercier les relecteurs qui ont déjà travaillé sur le document en amont de cette publication.

Assez écrit, bonne lecture et bon jeu ! Avec les pré-tirés disponibles ici, vous avez tout ce qu’il vous faut pour entamer vos sombres aventures dans Midnight.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.